Une nouvelle toiture, des portes et fenêtres, un peu de chauffage : quel luxe !


La course Ironman est allée trop vite.... Les organisateurs ayant été un peu bousculés par les évènements, les pauses boisson énergisantes (recul/écriture sur ce blog) ont été supprimées. Mais nous poursuivons la route, fixés sur l'objectif !
Repartons donc en ce début d'année 2011 avec le condensé des (nombreux) événements de ces 2 derniers mois !


Tout d'abord le plus croustillant : second oeuvre et planning...
Le planning du second oeuvre (c'est à dire une grande partie de l'aménagement intérieur confié à une entreprise générale) réalisé avec l'entreprise en question nous aura été fort utile pour :
1) mesurer les retards,
2) instaurer des pénalités de retard,
3) avoir des arguments visuels et contractuels pour s'énerver en réunion de chantier ET envoyer des lettres recommandées,
4) finalement pour décider d'arrêter la "collaboration" avec cette société (constat d'huissier à l'appui).
Bref on ne s'est pas ennuyé en cette fin 2010. Et pour positiver je dirais que "c'est le métier qui rentre". Par chance dans cette bérézina le maçon "ouvrier" de cette entreprise, seul à rester en poste sur le chantier, avait parallèlement monté sa propre structure. Il poursuit donc le chantier, cette fois en tant que patron de toute la maçonnerie /doublages/carrelages et revêtements de sol. Pour l'électricité nous avons basculé sur un nouvel artisan. Reste à trouver le peintre...
En coordonnant toutes entreprises voici la 1ère partie de ce qui a été réalisé depuis 2 mois (la chronologie n'étant pas réellement respectée) :
Le toit ! Et oui malgré les intempéries toute la toiture de la maison a été refaite.
Installation des échafaudages












On retire les tuiles anciennes et on bâche
















Le chantier manquait d'un peu de piment... la neige est donc arrivée en ce début décembre !


















Du coup la bâche a flanché à certains endroits, et des fuites de neige fondue sont arrivées jusqu'au RDC (le plombier n'avait pas rebouché une passe faite dans le plancher pour passer ses tuyaux)











































Dès que les cieux ont été plus cléments, les pannes, chevrons et autres morceaux de la charpente on été retirés à leur tour.


















Et oh merveille une nouvelle charpente est apparue presque par magie...



















































































Un monte charge livre les tuiles neuves à destination :
























et hop c'est installé, avec les fenêtres de toit (Velux) en prime. Le hop a tout de même duré deux semaines à 5 charpentiers/funambules.



















































































Etape suivante : les portes et fenêtres
Les fenêtres en bois du 1er étage étaient installées depuis septembre (souvenez vous l'artisan de chez L... qui s'est battu avec notre voisin !). En attendant les huisseries en alu du RDC, nous avons essayé de limiter les courants d'air avec des bâches en plastique de fortune.























Et puis les Pères Noëls sont arrivés avec un peu d'avance.
























Ces mêmes Pères Noëls ayant été bloqués sur le chantier par le 1er jour de neige (ils étaient 8 en ce 8 décembre), ils en ont profité pour monter TOUTES les fenêtres et baies vitrées dans la journée ! Olé !
























































































La maison étant maintenant close (un toit, des portes et fenêtres... le luxe !) nous pouvons passer à l'étape chauffage :
Les radiateurs à encastrer dans le sol (Marque Jaga) sont arrivés à destination. Ils seront installés devant les baies vitrées du séjour et salle à manger qui donnent sur le jardin.


















Le boîtier d'encastrement est assez imposant























Et voici le radiateur en lui-même
























Les autres radiateurs (Acova) ont été installés puis retirés afin de ne pas être abîmes par la suite des travaux (ils seront refixés à la fin).


















En attendant d'avoir une chaudière pour alimenter tout cela, nous avons installé des radiateurs de chantier électriques pour assainir et assécher en prévision des peintures qui devraient débuter prochainement (si on trouve l'entreprise de peinture...).
C'était sans compter sur les charpentiers qui préféraient eux ajouter un peu de vapeur d'eau avec leur chauffe gamelle.























J'adore leur design mais j'espère tout de même que nous n'auront pas besoin d'utiliser ce même engin lors de notre emménagement pour cause de chantier pas terminé... En parlant d'emménagement vous imaginez bien que nous n'avons pas intégré nos nouveaux murs à Noël... Il nous reste moins d'un mois avant de devoir libérer notre appartement actuel. SDF ou pas ? Là est la question.

3 commentaires:

FABRICE a dit…

C'est simple Elodie, tu n'a simplement pas le droit de nous "sevrer" de ce feuilleton. Ce serait comme priver Capucine d'un épisode de Nounours (par exemple!).
Bonne année a vous 4!
Fab

Isabelle a dit…

Wow Elodie, c'est incroyable ce que vous avez accompli, Bravo et bonne continuation pour les derniers "miles"!! xx

Femme de menage a dit…

Félicitations pour tous vos travaux ! bonne continuation pour la suite !